Masonic University in Montpellier [France]

Sympathy of the blog http://www.hiram.be.salle-Petrarque-Montpellier

Les 9, 10 et 11 septembre 2016 se tiendra à Montpellier une manifestation un peu pompeusement appelée « Université d’été de la Franc-maçonnerie ». Organisée à l’initiative de la loge Sérendipité, de l’Alliance des Loges Symboliques, ses travaux « concerneront l’évolution de la FM de 1717 à 2.0 et seront traités par 20 intervenants venant de la France entière et appartenant à différentes Obédiences ou Fédérations ».

Ils se dérouleront dans la superbe salle gothique « Petrarque », située en plein centre-ville de Montpellier, et ils s’achèveront par une visite du Montpellier alchimique le dimanche matin.

http://www.hiram.be/blog/2016/08/19/universite-maconnique-de-montpellier/#Py76VOx8sg78fI7b.99

La Terreur d’Hiram [Alain Bauer]

Gratitude to the site Hiram.Be.

A-Bauer

On parle de plus en plus (cf Marianne par exemple) d’une menace terroristes spécifique envers les francs-maçons, nommément désignés par Daech comme ennemis. J’ai demandé à Alain Bauer, frère et criminologue, s’il existait à son avis une menace réelle et sérieuse à ce niveau. Voici sa réponse. Géplu

LA TERREUR D’HIRAM

Toute mythologie symbolique a ses martyrs. Les francs-maçons, de toutes obédiences et de tous rites, se retrouvent autour d’Hiram, retrouvé par Anderson dans les Ecritures, bâtisseur et victime de l’envie et la jalousie de ses semblables. Il n’y a donc rien dans la violence criminelle et terroriste qui devrait surprendre des sœurs et des frères dont certains, personnellement ou professionnellement, la côtoient tous les jours.

Il est plus étonnant de constater à quel point la stupéfaction et parfois la tétanisation devant l’horreur, la difficulté d’appréhender un sujet social après tout aussi légitime qu’un autre, empêchent les obédiences, même les plus sociales, de penser le terrorisme. Ce n’est d’ailleurs pas nouveau, les épisodes de 1986 et 1995, 2012, avaient surtout provoqués une légitime indignation. Mais les sujets de sécurité au sens large et de terrorisme au sens particulier, relèvent malheureusement de la patate bouillante qu’on essaie d’éviter avec doigté.

Certes, ils ne font pas le tri, mais les opérateurs terroristes qui pour certains cumulent maladie mentale et délire peuvent décider de passer à l’acte.

Ce temps est probablement révolu, en France, comme en Belgique. Mais il faut engager ce questionnement avec toute la méthode maçonnique qui doit être extrêmement clinique : diaganostic, pour comprendre ; pronostic pour prévoir ; thérapeutique, pour agir. Les francs maçons sont des cibles désignées par les terroristes de l’Etat Islamique et de ses alliés. Le complot judo maçonnique reste chez eux un sujet important. Certes, ils ne font pas le tri, mais les opérateurs terroristes qui pour certains cumulent maladie mentale et délire, ou pour ceux qui prennent le sujet au pied de la lettre des supports de propagande, peuvent décider de passer à l’acte. La meilleure solution pour traiter du sujet est donc de l’aborder avec raison et sérénité, d’en discuter en loge selon les modalités propres à chacune, de gérer avec les autorités publiques les meilleures pratiques pour déceler une menace, bref d’agir lucidement.

http://www.hiram.be/blog/2016/08/26/la-terreur-dhiram/

From the chair: a time of renewal

encruzilhadaThis is something that worries me for sometime: the lack of renewal within Masonic ranks. It has been a topic of debate, internally: why are we losing so many members? How can we atrack new blood? There are broadly two answers to it: one the defectiveness of the recruitment process; second the competition coming from other means of communication such as the Internet, the youth clubs and other socialization platforms. Rarely the answer has come from the side of the outdating of our Masonic message. Let us be frank: we use a methodology and a theoretic framework that has been here for 300 years. Our main leaderships is boring and rarely inventive, it is conformed. Nobody comes to a session to listen, time and time again, the same ritual passages of opening and closing of the session, the deliberation of administrative issues or attending a ritual dinner and listen to the same stupid jokes. Unless, we are old. But there are signs of renovation in the horizon. Some Obediences recur to the Internet and increasingly sites with good data and clarification of our purposes and mission are available. Some Lodges organize open days, where they open their temples to the public, in order to explain the basic coordinates about the institution and its rules and values. In some lodges, the new technologies prevail and no one is obliged to listen to a never-ending lecture. A PPT is commonly available. The presentations happen in open Lodge and everybody is invited to put questions, regardless of his degree or quality. This is good. But there are other steps to be done. For most of its history Freemasonry has been a lantern in times of obscurity and intellectual darkness. It needs to come back to that role, urgently. It is needs to be in alert and further internal reflection and debate on what is going on. What are the threats in our word and how can we address them? Where to grab hope? Is mandatory the continuation of religious dialogue or is the clash of civilizations inevitable? Do we live in a world of equal opportunities or inequality will prevail at the end? These are some of the topics that we need to have opinion and generate conclusions, even provisional.
http://metro.co.uk/…/freemasons-are-trying-to-recruit-mill…/